Seras tu là ?

RPG basé sur le livre de Guillaume Musso : Seras tu là ? Entre vie réelle et surnaturelle, entrez dans la vie d'Elliott Cooper entre San Francisco et la Floride, et laissez vous voyager dans le temps ... A vos risques et périls !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Harry Spencer

Aller en bas 
AuteurMessage
Harry Spencer

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche d'identité Passé/Présent
Nombre de pilules:
10/10  (10/10)
Popularité:
100/100  (100/100)
Liens du personnages:

MessageSujet: Harry Spencer   Dim 23 Sep - 17:26

Fiche d'état civil.



  • Nom :Spencer
  • Prénom : Harry
  • Date et lieu de naissance : 12 janvier 1960 à Orlando
  • Sexe : masculin
  • Lieu d'habitation : Orlando
  • Age actuel de votre personnage : 37 ans



Histoire du personnage.


  • Son passé : - 8 lignes minimum -
    Prévu pour le 1er janvier au plus tard, Harry n'est né que le 12 janvier 1960, après que sa mère, alors âgée de 41 ans déjà ait tout fait pour déclencher le travail, n'en pouvant plus de se trainer son énorme bedaine, et pressée de voir son fils, celui qui sera son unique enfant et le plus beau cadeau de sa vie après avoir longtemps cru qu'elle était stérile. Choyé par ses parents, qui bien que considérés comme de "vieux parents", font tout pour son bonheur, emmenant leur enfant dans les parcs d'attraction, à la patinoire, à la plage etc ! Il passe une enfance très heureuse, envié très souvent par ses petits camarades de classe qui trouvent qu'il a les parents les plus cool du monde. Pourtant Harry rêve d'être comme ses copains de classe et d'avoir des frères et soeurs avec qui jouer à la maison. Au lieu de cela, il passe ses journées dans sa chambre à bidouiller tout ce qui lui passe sous les doigts, rêvant d'être un ingénieur de renom quand il sera grand. Mais à côté de cela, il aime également beaucoup passer du temps avec sa petite voisine avec qui il joue au papa et à la maman, rêvant d'avoir une famille nombreuse avec elle. Cependant un changement de maison pour un appartement plus petit à l'âge de 12 ans fera qu'il ne reverra plus sa voisine et donc ne lui fera jamais les enfants qu'il lui avait promis de lui faire quand ils avaient 9 ans !
    Passant un moment difficile à l'adolescence, se sentant trop en décallage vis à vis de ses parents qui approchent de la soixantaine et n'arrive plus très bien à comprendre le monde dans lequel Harry évolue : celui de la musique, celui des idées de rébellions, des fêtes alcoolisées et toute autre activité qu'un jeune de 15 ans veut pratiquer ! Les relations sont donc extrêment tendues même si l'amour est toujours très présent au sein du foyer familial. Elève moyen à l'école, il se révélera être un excellent scientifique en entrant au lycée et décidera de se lancer dans une carrière d'informaticien une fois son diplôme obtenu. Il quitte donc ses parents pour partir faire ses études dans une autre ville de Floride où il se met en collocation avec un copain d'Orlando qui fait les mêmes études que lui. Ses années là sont ses plus belles années où il partage sa vie entre études-amis-jolies filles ! Jusqu'au jour où il trouvera la fille, celle avec qui il voudra faire sa vie et construire cette famille dont il rêve depuis qu'il est gamin. A peine âgés de 21 ans, les jeunes gens décident de se fiancer et de s'installer ensemble. Retournant vivre à Orlando, Harry présente sa future femme à ses parents qui l'acceptent comme leur propre fille, et les relations avec ses parents s'apaisent par la même occasion. Voyant ses parents vieillir, il leur propose de venir vivre avec eux dans la maison qu'ils ont acheté et qu'ils sont en train de retaper. C'est ainsi que le couple débute dans la vie, logeant les parents d'Harry au rez-de-chaussée de leur maison, et eux, construisant leur futur nid d'amour à l'étage. Les mois passent et le mariage se fait de plus en plus proche. Mais quelques jours avant le grand jour, le père d'Harry apprend qu'il est atteint de la maladie d'Alzeihmer, ce qui affecte énormément le jeune homme qui ne conçoit pas devenir un homme marié et un père de famille sans la présence de son père à ses côtés. Le mariage a donc lieu dans la tristesse, toute la famille étant très affecté par cette nouvelle. Les années passent et le couple ne parvient pas à avoir un enfant jusqu'au jour où la femme d'Harry lui apprend qu'il va être père. Ils ont alors tous deux 29 ans. Un petit Jason voit le jour le 2 avril 1989, jour de l'anniversaire de son grand père. Harry décide alors de se mettre à travailler à domicile, afin de ne rien louper de l'éducation de son fils, d'aider sa femme mais aussi de soigner son père qui décline de jour en jour, et sa mère n'ayant plus assez la santé pour s'en occuper. Toutefois, le père d'Harry décède 3 ans plus tard, au moment même où Harry attend de devenir père pour la deuxième fois. Ou devrions nous dire pour la deuxième et troisième fois, car c'est en effet des jumeaux que sa femme attend, après avoir suivi un traitement hormonal pour tomber enceinte plus facilement que pour le premier. Partagé entre la joie de devenir à nouveau père, et la douleur d'avoir perdu le sien, Harry est quelque peu perdu mais assume tout de même ses responsabilité, trouvant un équilibre au sein de son foyer. Il fait tout avec sa femme et adore se lever en pleine nuit donner le biberon à l'un des jumeaux qui réclame ou donner le bain à son aîné avec qui il joue au foot tous les après midi. Logeant toujours sa mère chez lui, il redoute le jour où celle ci partira à son tour. Ne supportant pas la disparition de son mari, elle meurt à son tour quelques semaines plus tard pendant son sommeil. Mais la vie de cette famille nombreuse reprend son cours, Harry a de moins en moins de temps à consacrer à son travail et l'envie d'avoir une fille se fait ressentir, bien que sa femme ne se sente pas prête à avoir un 4ème enfant. Elle finira par céder et c'est en 2005 qu'elle mettra au monde une adorable petite fille prénommée Jane en hommage à sa grand mère. Mais c'est également en 2005 que tout bascula pour Harry, à nouveau.
    => Son objectif du passé : fonder une belle et grande famille soudée
  • Son présent : - 10 lignes minimum -
    Quelques mois après la naissance de Jane, la femme d'Harry a complètement été prise par une sorte de crise de folie et décida de quitter le foyer, laissant le soin à Harry de se démerder tout seul avec leurs 4 enfants. Ne pouvant pas croire une telle chose, Harry garde toujours l'espoir que sa femme reviendra parmi eux, ne cautionnant pas qu'une mère peut abandonner enfants et mari sans aucun remords ! Il se doit donc de quitter totalement son métier d'informaticien et de devenir père au foyer, prenant ainsi le rôle jusqu'à présent si bien tenu par sa femme, malgré les 4 enfants terribles qu'ils ont. Car en effet, leurs enfants ne sont pas des anges, surtout les jumeaux qui ne cessent de multiplier les bêtises. Prenant cela avec plaisir au début, il se sent pourtant très vite dépassé par la situation et ne sait plus où donner de la tête, surtout avec la petite dernière qui réclame beaucoup d'attention et manque cruellement d'une présence maternelle ! Malgré tout, il tient bon et fait tout pour sauver sa famille.
    Les journées de ce père de famille à l'approche de la quarantaine sont donc très mouventées, avec un réveil en fanfare sur les coups des 6heures du mat' quand mademoiselle Jane réclame son biberon et que les jumeaux se réveillent, déjà surexcités, prêts à tuer tous les supers méchants héros qui passent à la TV tôt le matin pour soulager les parents qui ne supportent déjà plus les cris de leurs petits monstres dès 6heures le matin. Alors même si cela va contre ses principes, Harry a cédé à cet ideal d'éducation et laissé ses enfants s'abrutir devant la TV. Après tout, ne dit-on pas que "avant nous avions des principes, maintenant des enfants" ? Mais la journée ne fait que commencer et à 8heures il faut que toute la troupe soit nourrie, lavée, habillée et prête à partir pour l'école, seul moment de la journée où Harry peut souffler et faire son ménage avec Jane dans les pattes. Ménage qui dure toute une journée et qui est à nouveau à refaire une fois les 3 garçons de retour, ce qui a le don d'énerver au plus profond Harry mais qui le prend avec le sourire. Si les matinées sont chargées et animées, les soirées sont sur le même modèle, sachant qu'il faut ajouter à cela l'heure du bain, véritable carnage car en à peine quelques minutes la salle de bain se transforme en une piscine/sauna qu'il faut nettoyer et récurer une fois les charmants bambins sortis, en pyjama et cheveux peignés et séchés ! Et la journée ne s'achève pas là puisque l'heure du repas se fait ressentir et c'est là une situation pire que dans une cantine remplie d'une centaine d'enfants affamés ! Ici, la tapisserie est régulièrement refaite grâce aux spaghettis bolo collées aux murs ou aux parts de pizza qui ornent désormais les plafonds de la cuisine. C'est uniquement aux alentours de 21h30 qu'Harry peut prendre du bon temps, une fois les enfants couchés, devant sa table à repasser, prêt à attaquer les 5 bassines de linge à repasser, plier et ranger dans les armoires !
    Complètement débordé et dépassé, il a besoin de compagnie, il va donc jusqu'à sortir avec ses enfants et Melissa Woodward, afin de leur donner cette présence féminine dont ils manquent et souffrent. Et puis, devenant très modeste, il a finit par accepter l'aide que veut bien lui apporter son voisin Daniel, car il faut dire que très souvent, sa maison ressemble plus à une colonie de vacances et un champ de bataille qu'à une maison parfaitement bien tenue ! Toutefois, à l'heure actuelle, il ne se sent pas prêt à confier ses enfants à une vulgaire nourrice afin de reprendre son travail. Il hésite donc à suivre les conseils de son autre voisin Preston et préfère faire l'autruche en disant que tout va bien dans le meilleur des mondes !
    Actuellement, sa famille atypique est la cible du journaliste Dan qui veut faire un reportage sur eux et retrouver la mère de famille qui a complètement disparu de la circulation, ce qui choque tout de même une majorité de son entourage et de tous ceux qui ont eu vent de l'affaire. Mais Harry ne cède pas, père procteur il veut protéger ses enfants des rumeurs et des racontards.
    => Regret(s) du passé : ne pas avoir su retenir sa femme
    => Son objectif du présent :Retrouver un travail/vie sociale pour ne pas finir en dépression !
  • Son futur : - 8 lignes minimum -
    Débordé, dépassé, exténué, Harry passe ses journées à s'occuper des enfants, de sa maison, et c'est tout ! Dénué de vie social, il comble l'ennuie en faisant de la pâtisserie pour ses enfants, à peine reconnaissants, et cela lui mine le moral. Sans parler du manque de sa femme, qu'il aime toujours autant et dont il attend toujours le retour malgré le fait que depuis 2005, cette dernière ne lui ait jamais donné signe de vie ni prit de nouvelles de ses enfants. Voilà l'avenir d'Harry. Un avenir bien triste et sans grand intérêt. N'ayant jamais écouté les conseils de Preston, il n'a jamais recherché de travail, et si à un moment de sa vie, une fois sa fille scolarisée et moins dépendante de lui, il a voulu trouver du travail, il s'est vu refermer toutes les portes devant lui, jugé trop vieux ou plus du tout dans le coup après cette longue absence dans le monde de l'informatique et considéré comme has been. Prenant cela comme une grande claque en pleine face, il commencera peu à peu à se trouver nul et à se rabaisser constamment, n'ayant plus aucun statut dans la société à part celui de pauvre père de famille célibataire qui n'arrive même pas à tenir ses enfants qui dégradent du matériel public, complètement livrés à eux même. C'est à ce moment là que les services sociaux commenceront à s'intéresser à sa famille, et après plusieurs enquêtes, une assistante sociale jugera l'état d'Harry complètement dépressif et en référera à un juge pour enfants, qui décidera de retirer la garde à Harry, après un incident fort désagréable. En effet, Jason en pleine période de rébéllion entrainera ses 2 frères dans un sale coup : voler un honnête commerçant puis aller vandaliser le lycée. Tout ceci se passera le soir où Harry, complètement déprimé et fatigué avalera plusieurs somnifère alors que la petite Jane se trouve à la maison. Ne retrouvant pas la trace de la mère, et de toute façon la jugeant irresponsable d'avoir quitter sa famille, les enfants seront placés en foyer, au plus grand désespoir d'Harry qui verra partir sous ses yeux les enfants pour qui il a tout renoncé pour s'occuper d'eux. Sombrant encore plus, et n'ayant personne pour l'aider à sortir du gouffre, son médecin le fera mettre en maison de repos où il finira la fin de ses jours, complètement drogué par des médicaments qui le mettront dans un état tel qu'on pourrait penser qu'il a subi une lobotomie.
    => Regret(s) du passé : ne pas avoir été à la hauteur avec ses enfants et réussi à garder un pied dans le monde du travail et de la vie sociale
    => Son objectif du futur : reprendre sa vie en main pour sauver ses enfants
    => Date et circonstances de sa mort : 14 janvier 2011 d'une overdose de médicaments au sein même de sa maison de repos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Spencer

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche d'identité Passé/Présent
Nombre de pilules:
10/10  (10/10)
Popularité:
100/100  (100/100)
Liens du personnages:

MessageSujet: Re: Harry Spencer   Dim 23 Sep - 17:26

Caractère du personnage.

  • A l'origine : - 5 lignes minimum -
    Enfant choyé, Harry a toujours été très reconnaissant envers ses parents et une personne guidée par l'amour. Que ce soit sur le plan familial qu'amical, Harry a toujours été quelqu'un de très bon et qui se montrait très proche de son entourage, qui rend service et ne les laisse pas tomber. Egalement très persévérant quand il a une idée, il ne recule pas devant la tâche et travaille énormément, même si au début de sa scolarité, ce côté bosseur n'a pas beaucoup payé. Cette qualité payera uniquement plus tard et lui permettra d'obtenir avec réussite son diplôme et de garder cet esprit de persévérance pour arriver à ce que l'on veut. et cette persévérance est également liée à son côté d'enfant et d'adolescent passionné, passionné par la vie et tout ce qui l'entoure et le fait vivre ! Emballé par le moindre petit bonheur, il fait de chaque élément de sa vie une véritable passion et ne s'en lasse pas. Bien évidemment, ce côté passionné a quelques inconvénient également, comme la perte quelque fois de la réalité, complètement dans son monde, il peut souvent se désintéresser totalement de ce qui l'entoure au détriment de certaines personnes, ce qui lui est parfois reproché. Il a également eu une période où il était très charmeur et adorait draguer juste pour le plaisir les filles, sans pour autant qu'il se passe quelque chose de concret par la suite, faisant souffrir quelques filles qui s'étaient attachées à lui.

  • Au présent : - 8 lignes minimum - On lui avait dit que pour être père, il fallait se mettre au niveau de ses enfants. Et il l'a fait. Véritable père farceur, Harry est devenu le clown à la maison, raison peut être pour laquelle sa femme a finit par se lasser de voir son mari toujours rire de tout, même de leur fils qui se renverse le pot sur la tête ou mange les crottes du chat du voisin. Mais pour Harry, rien n'est grave, il aime rire et s'amuser, et tout est propice au jeu, et à toute heure ! Il adore faire des blagues, trouvant que ça rend la vie plus belle et plus agréable à vivre. Et puis, cela révèle une partie sans doute refoulée d'Harry qui aurait peut être aimé devenir comique professionnel plutôt qu'informaticien ?
    Comme lorsqu'il était petit, Harry est toujours une personne dévouée aux personnes qu'il aime. D'abord à ses parents, à qui il trouvait normal d'aider en retour de toutes les choses qu'ils avaient fait pour lui lorsqu'il était enfant, et également à sa propre famille : sa femme et ses enfants. Véritable gentleman, Harry faisait tout pour combler sa femme de petites attentions avant qu'elle ne le quitte. Et bien entendu, en père totalement dévoué à ses enfants, pour ne pas dire soumis, il se plie en 4 pour répondre aux volontés de sa progéniture très exigeante à son égard et qui en profite un peu trop ! Et c'est en ça qu'Harry devient vite quelqu'un de dépassé, mal organisé, qui ne sait plus où donner de la tête pour satisfaire la chèvre et le chou et qui ne s'en sort plus ce qui a tendance à le déprimer malgré son caractère jovial de base !

  • Au futur : - 5 lignes minimum - Devenu très sombre et dégoûté de la vie, Harry a développé un côté très pessimiste, n'arrivant plus à voir la moindre chose de positive dans ce qu'il vit ou ce qui l'entoure ! Autant dire que le côté farceur est bel et bien mort et enterré à jamais chez Harry ! Donc bien entendu, le côté dépressif a pris le dessus sur cet homme autrefois si enjoué et heureux de vivre ! Désormais il n'a plus goût à rien et voit la vie en noir. Si bien qu'il ne veut plus voir personne. D'abord redoutant la foule et développant une agoraphobie extrêmement poussée, il est désormais totalement asociable, ne supportant la présence de personne, ni même de ceux qui étaient autrefois ses amis ou ses collègues de travail. Il redoute chaque confrontation avec l'extérieur ce qui lui provoque des crises d'angoisses horribles et le plonge encore plus dans la dépression et le renfermement sur lui même.


Physique du personnage.


  • Dans le passé : - 4 lignes minimum - Enfant, Harry était le petit blond à la coupe au bol. De bonnes joues, un visage un peu rond, ni trop petit ni trop grand, il passait facilement inaperçu xD Adolescent, il s'est un peu affirmé, en adoptant un look classique et sage mais très charmeur, avec une mèche qui lui tombe sur le visage et qui recouvre son regard qui fait chavirer pas mal de coeurs au moment des premiers flirts. Un regard jeune, vif et pétillant.
  • Dans le présent : - 6 lignes minimum - Devenu adulte, Harry a le physique qui s'est un peu virilisé [j'sais même pas si ça existe ce mot xD], avec les cheveux plus courts mais très tendance, une sorte de barbe de quelques jours, il s'habille de façon très jeune et décontractée même si bien évidemment, le tablier de père de famille est souvent sur ses jeans et ses polos préférés ! Et il faut garder en mémoire qu'Harry est le mec le plus souriant d'Orlando, malgré tous ses tracas, son sourire colgate est toujours affiché sur son visage, sans interruption !
  • Dans le futur : - 4 lignes minimum - Complètement détruit par le manque de sommeil, les médicaments et la dépression, Harry a perdu plusieurs kilos ce qui se ressent énormément sur son physique. Le visage creusé, des cernes sous les yeux, le visage terne, les cheveux mal entretenus, il ressemble plus à un zombi qu'à un homme de 40 ans. De plus, les tempes grisonnantes, il a plus l'aspect d'une personne âgée de 15 à 20 ans de plus que l'âge qu'il a en réalité. Ne prenant plus la peine de s'habiller, côté look c'est vieux bas de jogging et t-shirt sale ou troué, quand ce n'est pas un vulguaire pyjama ou la tenue de rigueure de la maison de repos.



Relations de votre personnage. [principalement des personnages du RP ! Voir pré-définis]


  • Dans le passé : Bien évidemment en premier lieu ses parents, qu'il aime par dessus tout malgré quelques incompréhensions mutuelles à certains moments, son épouse qu'il aime d'un amour fou, ses enfants pour qui il est prêt à tout
  • Dans le présent : ses enfants, sa seule famille. Melissa, une amie avec qui sort avec les enfants pour leur permettre d'avoir une présence féminine dans leurs vies. Son voisin Daniel qui l'aide énormément. Son voisin Preston qui tente de le pousser vers le travail. Un journaliste Dan qui va le harceler pour faire un reportage sur sa famille.
  • Dans le futur : Isolé de tout et de tous, ses enfants lui ayant été retiré, il n'a plus personne.




Préférences du personnage.


  • Dans le passé : passionné de la bidouille ! Plus précisément, Harry démonte et remonte tout ce qui a attrait avec l'électronique, aime comprendre les systèmes et les modifier ! Egalement très sensible, il adore jouer au papa et à la maman, passant son temps à habiller les poupées de son amie et à les promener dans les poussettes. Adolescent, il s'intéresse de plus en plus à l'informatique, mais a également les mêmes passions que les jeunes de son âge comme les sorties nocturnes, le cinéma avec une nette préférence pour les films d'Orson Well, la musique et plus précisément le rock. Il s'intéresse également à la littérature et au théâtre de l'après guerre. Son côté rebel fait qu'il veut s'opposer à la société et au système, mais c'est uniquement pour se donner un genre et au final est lui aussi une victime de la société de consommation naissante.
  • Dans le présent : Bien évidemment, quand on a 4 enfants, on a forcément les mêmes occupations qu'eux ! Ainsi, dorénavant, le quotidien d'Harry est bercé par les dessins animés de ses enfants, et pas uniquement des Disney, malheureusement ! Egalement au programme, le sport à la télé ou en pratique, il a du s'y mettre quand son aîné a commencé le base ball. Les centres commerciaux sont également devenus sa passion, avec une préférence pour le rayon des produits ménagers, et il est incollable sur le style de rangement des différentes sortes de couches pour enfants. Vous l'aurez compris, la personnalité d'Harry s'est complétement effacée pour celles de ses enfants.
  • Dans le futur : Complètement dépressif et sans plus aucun raison de vivre, à part sa dépendance aux psychotropes, Harry n'a plus aucun goût à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Spencer

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/09/2007

Fiche d'identité Passé/Présent
Nombre de pilules:
10/10  (10/10)
Popularité:
100/100  (100/100)
Liens du personnages:

MessageSujet: Re: Harry Spencer   Dim 23 Sep - 17:26

Récapitulatif.

Nom et Prénom : Spencer Harry
Date de naissance : 12 janvier 1960
Localisation : - passé : Orlando
- présent : Orlando
- futur : Orlando
Profession (ou études: - passé : informaticien
- présent : père au foyer
- futur : père au foyer
Caractère [2 à 3 adjectifs par période] : - passé : bosseur, passionné, amical
- présent : farceur, dépassé, dévoué
- futur : dépressif, pessimiste, asocial
Liens : - passé : ses parents, son épouse et ses enfants
- présent : ses enfants, Melissa, Dan, Harry, Daniel, Preston
- futur : //

Avatar : Doug Savant


A propos de vous.

Prénom [ou pseudo] : je vous trouve bien curieux !

Age : l'âge que j'ai depuis mon dernier anniversaire

Fille ou garçon : cela a-t-il une importance ?

Votre présence sur le RP : régulière

Votre niveau de RP : dans la moyenne

Où avez vous connu ce forum ? Par un partenariat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott Cooper

avatar

Nombre de messages : 224
Localisation : San Francisco
Date d'inscription : 05/08/2007

Fiche d'identité Passé/Présent
Nombre de pilules:
10/10  (10/10)
Popularité:
100/100  (100/100)
Liens du personnages:

MessageSujet: Re: Harry Spencer   Dim 23 Sep - 18:20

Welcome Harry Potter Spencer Arrow

Validé, of course Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harry Spencer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Spencer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter
» Aller voir Harry Potter à partir de Disney?
» Hôtel avec package Harry Potter
» [Livre] Harry Potter
» Harry Winston Opus 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seras tu là ? :: Prologue :: Et si on se présentait ? :: Présentations validées.-
Sauter vers: